7 bonnes raisons qui vont vous faire aimer Chiang Mai

chiang-mai-couverture

 

Après Chiang Rai, on est parti à l’assaut de Chiang Mai.
Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on ne pensait pas qu’on s’y sentirait aussi bien.
Pourquoi?
Et bien parce que:

 

1. Tu es dépaysé mais pas trop non plus

On a croisé plusieurs voyageurs qui avaient fait le Myanmar avant la Thailande et qui du coup n’avaient pas aimé Chiang Mai. Parce que c’est beaucoup plus moderne (et que ça semble donc moins « authentique »), et développé. La transition peut être brutale. De notre côté, on venait du Laos (qui n’est pas non plus aussi high tech que la Sillicon Valley), et on s’est vite réaclimaté.  C’est un retour en douceur. L’ambiance de Chiang Mai est agréable. On retrouve le fourmillement asiatique (carton rouge pour la pollution ceci dit), mais aussi des repères occidentaux.

 

On vous conseille vraiment la guesthouse « Rena house« . Ouverte depuis peu, elle est dans le carré (le centre ville quoi) de Chiang Mai mais à l’écart de la rue. La gérante est absolument adorable et souriante, le wifi fonctionne très bien, et les chambres sont grandes, toutes neuves et propres. Si vous restez plusieurs jours vous pouvez négocier.

 

2. Tu peux voir de superbes temples

Forcément si tu n’en es pas à ton premier pays bouddhiste, tu seras peut être un peu moins subjugué qu’avant mais tu as quand même de quoi contempler. Chiang Mai possède 300 temples. Bon, à moins d’être monomaniaque tu ne les feras pas tous.
Nos préférés ont été les temples:

 

Wat Phan Tao :
Avec son intérieur boisé on a trouvé qu’il se dégageait une atmosphère spéciale dans ce temple. Il est simple (toute proportion gardée) mais beau.

 

Wat Phra Singh:
Sa spécificité c’est sa stupa dont ressortent des éléphants. On a trouvé ça magnifique, on avait rien vu de tel jusque là. L’ensemble du temple est également très joli. On apprécie aussi l’allée arborée où sont inscrits des petits messages spirituels qui font cogiter.

 

Wat Chedi Luang Worawihan:
Celui-ci est payant mais il y a de quoi voir. Ca vaut le coup d’oeil. Nous les femmes ne pouvons pas accéder à tous les temples parce que certains sont interdits aux impures avec des menstruations comme nous. Messieurs, il va falloir penser à faire évoluer vos traditions un petit peu. Les petits temples colorés à l’arrière sont tout aussi charmants (on sait bien désormais que ce n’est pas la taille qui compte!).

 

Par contre, on avait loué un scooter pour aller voir le temple de Doi Suthep en dehors de la ville, en haut de la colline, et on n’a pas été du tout charmé.
Pourquoi?
Parce qu’il y a énormément de monde (une nuée partout) et que ça en enlève du charme.
En montant l’escalier, on voit des petites filles en tenue de tribu thaïlandaise: tenue folklorique dont on n’imagine qu’elles ne les portent plus vraiment,comme les Miss France et leurs tenues régionales  traditionnelles.
En échange d’une photo sur laquelle elles se forcent à sourire, de nombreux touristes leur donnent de l’argent. Du coup, elles sont bonnes pour rester coincées sur cet escalier toute la journée pendant que les parents surveillent un peu plus loin.
Ca met mal à l’aise de penser qu’on est surement responsable de ça.
Pour avoir des conseils pour réussir à apprécier ce temple, allez voir cet article.
On n’a pas non plus accroché avec le village non loin, à Doi Pui, juste un attrape touriste. Une rue commerçante avec des stands ethniques.
Pas indispensable comme visite (mais ça a le mérite de permettre aux villageois de glaner quelques sous).

 

3. Tu peux apprendre la cuisine Thaïlandaise

Chiang Mai est une ville connue pour ça, évidemment. Et si tu es végétarien, tu seras charmé par la quantité de lieux où tu peux te nourrir. Le meilleur reste à nos yeux « Morning Glory ». C’est d’ailleurs là bas que Rémy a appris plusieurs plats typiques qu’il pourra nous concocter lorsque nous serons rentrés à la maison.

 

4. Tu peux te faire masser

Les enseignes ne manquent pas. Nous on vous conseille « Orn healing hands » plus chère que d’autres mais selon Rémy c’est le meilleur massage de sa vie (mon ego en prend un coup!). Et elle prend vraiment le temps de discuter et d’expliquer son art si nécessaire.
On aurait bien testé mais on n’en a plus eu l’occasion: les massages réalisés par des prisonnières en réinsertion. Selon des échos de voyageurs, les massages y sont divins et à très bons prix. On peut se poser des questions: pourquoi étaient elles en prison? Est ce que leur passage par la case prison était justifié étant donné que le régime Thaïlandais n’est pas un exemple de démocratie? Comment est ventilé l’argent reçu pour ses massages? On n’a pas les réponses mais si on s’en tient stricto sensu à la qualité des massages, ça en vaudrait le coup.

 

5. Tu peux te glisser dans la peau d’un nomade digital 

Dans le quartier de Nimman, il y a de nombreux bars sympathiques fréquentés par une communauté importante de nomades digitaux. Et c’était un grand plaisir pour nous de profiter d’un capuccino (après des mois d’abstinence) dans un café cosy. Chiang Mai est un endroit agréable pour se poser pendant un voyage au long cours, reprendre quelques habitudes et repères. Pour ça on a opté pour le library coffee (qui pourrait améliorer son wifi au passage), et le rustic&blue (où on a mangé). Ces bons conseils nous ont été gracieusement offerts par Novo-monde, rencontrés lors d’un apéro voyageurs (label gage de qualité).

 

Notre petit plaisir à nous était de prendre des burritos à emporter  au stand de rue de « tacos bell » en face du restaurant indien dans l’hyper centre (mais le coquin n’est pas là tous les jours) et de le déguster au frais dans notre GH. Petits plaisirs, grande joie.
On a également testé et approuvé le queen burger pour changer des nouilles et du riz.

 

6. Tu peux retrouver ton âme d’enfant

C’est tout bête mais nous on s’y est amusé comme des enfants: le musée 3D. On prend la pose dans des situations improbables et on se retrouve avec des photos très kitchs mais particulièrement drôles.

 

On n’a pas vu le temps passer! De quoi avoir des dossiers sur votre conjoint à ressortir à tout moment.

 

7. Tu peux partir explorer les alentours

Libre à toi de louer un scooter et de partir faire une virée vers Chiang Dao ou Pai (on a fait l’impasse sur Pai parce qu’on avait déjà beaucoup chillé à Chiang Mai et fait le triangle d’or pour le côté nature du nord). Par contre on vous raconte très vite Chiang Dao… Vous avez également de nombreux bus modernes et climatisés (pensez à vous couvrir) qui pourront vous amener visiter tout le pays.
Et voilà pour ce qui en est de Chiang Mai! Un dernier conseil: ne négligez pas le répulsif à moustiques, ils sont particulièrement voraces par là bas! Conseil subventionné par la marque 5/5- non on plaisante (mais s’ils veulent nous donner de l’argent, on peut  très rapidement fournir notre RIB par retour de mail!).

 

Alors, convaincu ?
Allez, ne t’arrête pas en si bon chemin et continue le voyage en jetant un petit coup d’œil sur nos autres articles!

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

One thought on “7 bonnes raisons qui vont vous faire aimer Chiang Mai

  1. En effet ça a l’air d’être un endroit sympa ! A noter pour un prochain séjour !

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.