Le Charme insoupçonné de l’Allemagne (Partie II)

toit-tag-femme-alternatfi

 

 

City trip chez Nina, la veggie funny girl (Partie II)

 

 

Descriptif de notre hôte : jeune et hyper mature, aventurière, voyageuse et débrouillarde. Nina a le cœur sur la main elle aussi. Sa famille nous a super bien accueilli !

Signe particulier : a très bien appris le français à l’école. Se mélange un peu juste les pinceaux en mixant vocabulaire familier et soutenu. Ex : je suis repue, j’ai trop bouffé. Ou : oh merde, j’ai pas pris mon cellulaire ! En tout cas, on est épaté par les capacités en langue des Allemands : on est vraiment des quiches à côté !

Au programme de notre séjour :

Nina vivait à Bonn dans un quartier résidentiel agréable.

Zeste-culture-Bonn-allemagne-rfa

Elle nous a fait visiter la ville à pied et à vélo. Au programme : la magnifique université (on s’y serait bien vu !), le jardin botanique, le jardin japonais et les ballades au centre-ville. Elle en a aussi profité pour nous amener dans un magasin spécial Haribo.

L’info en + pour crâner au goûter : la marque « haribo » a été crée par Hans (c’est le « HA ») Riegel (c’est le RI) qui était de Bonn (c’est le « Bo). CQFD

 Cologne : C’est la 4ème plus grande ville d’Allemagne. Elle a été fondé par ces chers romains ! Elle est célèbre pour sa Cathédrale (et son eau). Il fut un temps où sa cathédrale était la plus haute du monde : elle vaut le coup d’œil. Elle est aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On a aimé le dynamisme de la ville 

Toujours à Cologne, Nina nous a embarqué dans un lieu alternatif , situé dans une ancienne usine.

Elle était gérée par des jeunes ! Ils proposaient à manger (veggie) pour quasi rien (2 euros), avec pleins  de pièces dédiées à tout type d’art ou d’initiatives de partage.

Ça ça nous a surpris :

Ce qui nous a surpris, outre leur facilité à apprendre les langues, et leur rapport à la nudité/pudeur c’est :

  • La gestion des repas. Ils prennent un petit-déj gargantuesque. Lothar le prend même en deux fois ! Par contre le midi c’est diète et le soir, s’ils mangent c’est à la va vite vers 17-18h pour avoir le temps de digérer !
  • Le développement du végétarisme. On est à la traine par rapport à eux. C’est nettement plus développé (du coup les restaurants se sont bien adaptés) et les gens semblent moins choqués par ce choix. On trouve souvent des affiches de revendication pour la cause animale !
  • Le libre choix laissé aux jeunes. Nina a décidé de prendre son temps avant de faire des études supérieures, de voyager, de trouver ce dont elle avait envie. Et selon ses dires c’est courant là-bas et plutôt encouragé ! Ici, après le bac ça me semble largement plus inconcevable de s’arrêter en chemin pour réfléchir. Et c’est dommage !


Conclusion : Ces deux semaines en Allemagne étaient géniales ! On a adoré vivre là-bas, avec de vrais allemands et essayer de s’imprégner de leur mode de vie.

C’est ça aussi qui est beau avec le voyage. Au-delà des lieux, ce sont les rencontres qui rendent un voyage spécial et inoubliable.

DANKE Nina et Lothar !

A faire lors d’un prochain séjour en Allemagne:

Découvrir le fameux château (époustouflant en photo) de Neuschwanstein qui a inspiré la belle au bois dormant.

Et aller vibrer à Berlin !

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

One thought on “Le Charme insoupçonné de l’Allemagne (Partie II)

  1. […] En attendant, découvrez la suite de notre voyage en Allemagne : Partie II. […]

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.