Le Charme insoupçonné de l’Allemagne (Partie I)

Vallée-rhin-péniche-église-Niederheimbach

Je crois que je n’aurais jamais spontanément choisi l’Allemagne comme destination de voyage. Mon inconscient était envahi par les images de guerre, d’accents agressifs et des « Tokyo Hotel ».

Alors comment on s’est retrouvé là-bas ?

Notre aventure sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle nous a permis de sympathiser avec des Allemands.  De fil en aiguille, de partage en solidarité, ils nous ont invités à venir passer quelques jours  chez eux. Et hop, c’était partie pour une expérience à la « j’irai dormir chez vous », caméras en moins.

Les clichés ont-ils eu la dent dure ?

On a traversé la frontière en covoiturage. On s’est laissé embarquer à bord d’un van par deux jeunes surfeurs en vacances sur la côte Atlantique! C’était vraiment du slow travel. On en a eu pour une bonne dizaine d’heures avant d’arriver à destination. Mais niveau prix c’était imbattable !

Road-Trip-Van-route

La Vallée du Rhin, chez Lothar, un Quinqua Hippie Cool (Partie I)

Profil de notre hôte :

Surprenant, car sous ses airs d’entrepreneur se cache un baba cool qui a pas mal valdingué. Il a le cœur sur la main, du genre à te réconcilier avec la nature humaine. Il nous a accueillis comme des rois dans sa très belle maison. On a pu se laisser porter par ses propositions déjà approuvées de visites.

Particularité :

Fait les meilleures pâtes au basilic d’Allemagne (et surement même d’Europe). On a importé la recette. Également de très grand talent de pâtissier avec ses cookies aux ingrédients secrets.

Le+-water-bed-tourdumondeux

Notre séjour  :

Gros coup de cœur pour la vallée du Rhin, c’est VRAIMENT magnifique. Je ne pensais pas trouver pareille beauté par là-bas.

Zeste-culture-vallée-rhin-tourdumondeux

Lothar vit à Trechtingshausen : c’est hyper dur à dire et à écrire mais n’abandonnez pas parce que le nom n’est pas très sexy,  ce serait dommage.

En plus, on est tombé lors de la fête « tradi » du village voisin : à  Niederheimbach.

Fête de village

 

 

 

Un petit défilé de villageois le matin, et on se retrouve pendant des heures à déambuler dans le village avec vin et Bretzel à volonté (soyez vigilants, Monsieur Bush avait failli s’étouffer avec !).

On fait même une escale tout en haut au Château, chic !

A part, trinquer on a aussi profité autrement du séjour, rassurez-vous.


On a pu faire une magnifique balade en bateau sur le Rhin et croiser Lorelei.

Zeste-culture-lorelei-tourdumondeux

 

Georg Dahlhoff – www.wiesbaden.army.mil

Remarque personnelle : il semble décidemment aisé de détourner ces messieurs du droit chemin !

On s’est également aventuré dans une grande forêt pour une ballade et au milieu de nulle part, on a été surpris de trouver un stand en bois avec tonneaux pour boire un coup ! Un oasis en plein désert ! Après, on a l’énergie pour grimper et profiter de la vue sur le Rhin.

On a aimé le village de Bacharach, très charmant, on se serait cru en Alsace (même si on y a encore jamais mis les pieds) avec ses maisons typiques en colombage.

 

On a aussi visité le château de Rheinstein : tellement beau. Un vrai château de princesse (et sans vis-à-vis). C’est impressionnant, dans cette vallée du Rhin on aperçoit de nombreux châteaux perchés de si, de là. Le fleuve représentait jadis une excellente route du commerce, et donc cela a favorisé la construction de moultes châteaux. Malheureusement, les Guerres les ont relégués au statut de ruines pittoresques. Çà n’en reste pas moins magnifique et un vrai décor romantique.


Avec Rémy, nous avons également fais une échappée en tête à tête à Mainz (ou Mayence mais on aime moins le nom à la française) : mignonne petite ville avec sa place du Kirschgarten encadrée de maisons à colombage. On est tombé le jour du marché, la ville était joyeusement animée.

Solène est aussi allée se balader du côté de la vallée du Rhin et elle vous raconte.

Enfin découvrez notre expérience « surprenante »  100% immersion : le SAUNA. Vous vous laissez entrainer par un autochtone, et vous découvrez (trop tard) qu’ils n’ont pas DU TOUT le même rapport à la nudité que nous.  On l’a testé pour vous !

En attendant, découvrez la suite de notre voyage en Allemagne : Partie II.

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

3 thoughts on “Le Charme insoupçonné de l’Allemagne (Partie I)

  1. Hello
    Merci beaucoup pour la mention. Je reviens tout juste du Japon et je prends enfin le temps de faire un petit tour sur votre blog. Ces photos d’Allemagne me rappelle vraiment de bons souvenirs ! J’aimerais y retourner cette année mais beaucoup plus à l’Est pour la région autour de Dresden. A bientôt Solène

    1. Tourdumondeux

      Merci Solène pour ton message et ton passage sur notre néo-blog! On a vu que tu étais au Japon via ton compte twitter. Il faut qu’on lise tes aventures!
      L’Allemagne a un gout de reviens-y (comme tant d’endroits)! On ne connait pas Dresden (mais on va de ce pas s’y intéresser).
      A bientôt,
      Flo et Rémy

  2. […] Lothar, notre hôte allemand, était notre guide lors de notre séjour dans la vallée du Rhin. Chaque jour (ou presque), il nous proposait des activités et visites sympas aux alentours. […]

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.