D’Arthus Pass à Kaikoura

arthur-pass-kaikoura-nouvelle-zelande
L’instant est grave: vous êtes en train de débuter le dernier article traitant de nos escapades en Nouvelle-Zelande.

 

Notre aventure en ces terres océaniques touche à sa fin. Après 4 mois à sillonner ces deux îles du nord au sud et d’est en ouest, il sera temps de revenir tranquillement vers Auckland et de boucler la boucle de cette aventure nomade.

 

On donne un dernier tour de volant pour vous trimballer du côté d’Arthur pass et de Kaikoura. Va t’on finir sur les chapeaux de roue? 

 

Arthur Pass et ses reliefs

Arthur Pass est une chaîne montagneuse qui fait partie du parc national des Alpes du sud. Après Christchurch et après avoir effectué un référendum auprès de nos amis voyageurs, nous avons décidé de nous y rendre. Si vous arrivez sous le soleil vous serez séduit par ses reliefs et l’impression de grandeur qui s’en dégage.

 

Ce sera la dernière fois que nous nous laisserons surprendre au détour d’un virage par la beauté de paysages néo-zélandais.
Nous avons élu domicile au camping du DOC du lac Pearson. Pas si mal, non?

 

 

Pour avoir une vue des plus agréables, il faut se laisser tenter par une marche à Bealey Spurs.

 

bealey-spurs-panorama-nouvelle-zelande

 

Et pour un décor plus atypique c’est à Castle Hill qu’il faut s’arrêter. S’il existait un Obélix local, il aurait décidé d’y élire domicile. Des grosses pierres sorties d’on ne sait où, jalonnent ce parcours vallonné.

 

Kaikoura et son air marin

Ce que l’on peut y faire

Kaikoura en langue maori ça veut dire « l’écume qui virevolte au dessus des eaux grandioses et sacrées« . Non, on plaisante, en fait ça veut dire « repas de langouste ». Les maoris ne sont pas toujours là pour faire de la poésie. Parfois, il faut savoir aller droit au but.
Cette ville a été sérieusement secouée par le dernier séisme de décembre 2016. Une portion de route était encore fermée à la circulation, nous obligeant à faire de grands détours. On aurait adoré aller du côté de la cascade d’Ohau où des bébés phoques s’entrainent à plonger, mais hélas c’était impossible.
En revanche nous avons été marcher sur la Kaikoura Loop Track où nous avons pu profiter de la côte et des animaux qui font leurs vies au bord du rivage.

 

A la rencontre des baleines?

Nous avons décidé de ne pas prendre de bateaux pour aller voir les baleines, l’une des « attractions » phare de la ville. D’abord notre décision était financière parce que ce n’est pas donné ces sorties en mer. Et puis, ensuite nous nous sommes en prime demandés si c’était éthique tout ça. Ne vaudrait-il pas mieux les laisser tranquille au lieu de chercher à tout prix à les approcher à coup d’hélicoptères et de bateaux transportant des hordes de touristes? Cette question est toujours en suspens et nous continuons de plancher sur le sujet « aller à la rencontre des baleines est il contraire à l’éthique animale? ».

 

Auckland: un petit tour et puis s’en va 

« Voilà c’est fini » comme dirait Jean-Louis Aubert… Il etait donc venu le temps de reprendre le ferry et repartir vers Auckland pour vendre notre fidèle Toyota et nous stabiliser un peu avant notre prochain vol pour les États-Unis.
Quel bonheur de retrouver un brin de routine et de confort. Pour le moral des troupes, c’est essentiel. On oublie la joie que représente le fait d’avoir sa propre salle de bain et de pouvoir rester au chaud et à l’abri de la pluie.

 

Ce fut aussi l’occasion de retrouver une dernière fois autour d’un verre ou d’une expo ceux avec qui nous avons eu plaisir à partager un peu de notre voyage: Clémence et Martin, Zelie et Laura, et Mylène et Gaultier. Chacun s’en est allé vers de nouveaux cieux mais on espère que nos routes se recroiseront.

 

On termine donc cette aventure là où elle avait commencé. Quatre mois plus tard, on est nettement moins frais, nos habits nettement plus délavés mais on garde l’envie de partir découvrir un autre continent: les États-Unis!

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

One thought on “D’Arthus Pass à Kaikoura

  1. C’était un beau voyage à suivre !

Leave a Comment