Escapade à deux dans les Gorges du Verdon

gorges-verdon-france
Nous connaissions nos voisines, les gorges du Tarn , mais nous n’avions pas encore eu la chance de nous aventurer du côté des Gorges du Verdon.
C’est donc à l’occasion d’un week-end prolongé surprise (encore mieux que les pochettes surprises de notre enfance, proches des caisses des supermarchés) que nous avons pu les découvrir, à cheval entre Var et Alpe-Haute-Provence.
Il semble que mes subliminales allusions à cette destinations tout au long de ces dernières années aient portées leurs fruits: « waouh, ça a l’air vraiment trop BEAU là-bas ».
Allons vérifier de ce pas si je n’avais pas surévalué ce lieu.
Idée préconçue: « Une fois qu’on a vu des Gorges, on les a toutes vues non?! ».
Oh que non!
On est toujours autant époustouflé c’est sur : les reliefs sont impressionnants, on se sent véritablement minuscule au milieu d’une nature si majestueuse. Mais ce n’est pas semblable à ce que nous avions déjà vu jusque là en terme de paysages, de couleurs, de végétations, d’atmosphère.
En partant hors saison (comme nous, en mai), on peut profiter de la quiétude des lieux et du beau temps sans avoir à se marcher dessus.
Come on baby!
ESPACE

Profitez de la vue !

Arrêtez-vous aux nombreux belvédères que vous trouverez sur votre chemin. Parmi eux il y a le belvédère du point sublime : quelques mètres de marches dans un cadre sympathique et vous pourrez admirer le paysage.
La corniche surplombe le Canyon sur 25km (rien que ça!).
On a aussi choisi de s’arrêter au Belvédère de Mayrestre. On emprunte un petit sentier boisé et on atterri devant un très beau point de vue.
Aventurez-vous du côté de la route des crêtes: elle est à sens unique, vous êtes à flanc de gorges, c’est vertigineux! Partez de La Palud et faites tranquillement la boucle. Prenez le temps et faites des stops sur les nombreux belvédères prévus à cet effet tout le long de l’itinéraire. C’est vraiment magnifique. Par contre petit conseil: malades en voiture ou peureux maladifs du vide s’abstenir!
Passez également par le Pont de l’Artuby : il surplombe de 138 mètres les gorges et si vous êtes téméraires vous pourrez y faire du saut à l’élastique. C’est le plus haut pont d’Europe praticable pour ce genre d’activité! N’oubliez pas de profiter du ciel: vous apercevrez peut être des Vautours qui rodent.

Faire de la randonnée

On est allé se balader au chemin du couloir de Samson. Il se trouve en contrebas du Point Sublime. Laissez votre voiture sur le parking et commencez cette randonnée en descendant de beaux escaliers qui vous mèneront sur une plage bordant le Verdon Emeraude.

Suivez le fléchage, traversez le tunnel du Baou (n’oubliez pas votre lampe torche!).

Ça vaut le coup, les images parlent d’elles-mêmes. On n’a pas pu faire toute la randonnée (6 km aller) parce qu’on n’avait pas assez de temps et on le regrette parce qu’on est tombé sous le charme.

Découvrir de beaux villages 

« On dirait le suuud/ le temps dure longtemps… ». On se plait dans ce Sud Est entouré d’oliviers. On a presque l’impression que Pagnol va débarquer à tout moment pour nous raconter l’histoire du château de sa mère (ou  que Fernandel va te vendre de l’huile d’olive). Sans compter qu’on avait commencé à oublier la sensation du soleil sur nos peaux. Rémy est parti avec la peau blanche, et au retour on aurait cru qu’il revenait directement des DOM-TOM.

Revenons en à nos villages. Nous avons été visiter Moustier Sainte-Marie, tout proche du Lac de Sainte Croix, classé plus beau village de France et célèbre pour ses faïences! C’est mignon et son église est typiquement jolie.

Vous pouvez aussi jeter un œil au village médiéval de Trigance, entouré de collines, et admirer son château du XIème siècle, aujourd’hui réhabilité en hôtel-restaurant. L’église Sainte-Michel est surprenante avec son clocher carré aux tuiles colorées.

Et pour finir, Aiguines qui offre une très belle vue sur le Lac de Sainte Croix. Le village était renommé pour sa fabrication de boules de bois cloutées (pour la pétanque) – information toujours bien à dégainer en soirée! Il a aussi un château (privé) avec des tours scintillantes du plus bel effet. Ne faites pas l’impasse sur la chapelle Saint Pierre, qui offre un panorama extraordinaire sur les alentours.

Être époustouflé par l’eau turquoise

Pour ça, l’endroit idéal est le lac de sainte-croix. Avant de vous y rendre, n’hésitez pas à vous arrêter aux points de vue qui le surplombe, c’est encore plus beau en prenant de la hauteur. Cette couleur, presque irréelle, est magique.

Vous pouvez louer une embarcation (canoë, kayak, ou pédalo) depuis la Plage du Galetas à Aiguines. Vous pourrez remonter le lac jusqu’aux gorges du Verdon, passer sous le pont du Galetas et voguer entre lac turquoise et Verdon émeraude.

Pour notre part, on a embarqué sur notre pédalo dès l’ouverture, à 9h30. C’était le bon choix parce qu’on était tout seul pour profiter du calme,et de mère nature. On se sent chanceux et privilégié! Si c’est votre anniversaire (comme pour moi), vous pourrez accepter de vous laissez porter et d’aller vous caler à l’avant du pédalo (telle une naïade sur un bateau de croisière au festival de Cannes) pendant que votre moitié se fait les gambettes. La seule chose à faire est d’ignorer les personnes que vous croisez et qui ont l’air de penser: « c’est pas l’effort qui l’étouffe à celle là » « #jalouses!  »

Ce n’est que sur le chemin retour qu’on a commencé à voir les premiers touristes s’élancer. Si vous êtes tenté par l’expérience, sachez qu’une heure de location est suffisante, le parcours est faisable dans ce timing là!

Nous avons passé notre dernier repas avant le départ sur la plage de Chabassol. Là encore nous étions quasi seuls et les lieux étaient magiques. Je n’avais jamais pique-niqué dans un lieu si extraordinaire (surement serai-je encore surprise lors de notre tour du monde?). La France recèle vraiment de lieux magnifiques et c’est génial de se dire qu’on a encore tant à découvrir.

Ajoutez à cette joie une bouteille de vin blanc, et une succulente tartinade de légumes achetée sur le marché de Aiguines (à déguster avec du pain frais) et vous êtes les rois du monde.  On voudrait arrêter le temps.

Zeste-culture-verdon-gif

Prolonger le séjour

Sur le chemin du retour, nous avons pu passer devant des champs de lavande. Malheureusement, elle n’était pas encore en fleur mais ça doit vraiment valoir le coup d’œil parce que les plantations sont partout. De ci de là vous avez aussi des champs de coquelicots qui attirent l’œil avec leurs belles couleurs rouge.

Nous avons décidé de faire une halte à Nîmes à l’heure du gouter.

On a pu voir ses arènes. Enfin que de l’extérieur, parce que l’entrée est loin d’être donnée.

Mais rien que ça, c’était sympa.

Elles sont encore en rénovation jusqu’en 2025, on a pu voir un aperçu du rendu final. Agréable aussi la petite place qui l’entoure.

On a juste fais une halte au centre-ville, découvert l’emblème crocodile/palmier, et profité du soleil et de la chaleur.

Où dormir?

Rémy avait réservé un petit chalet avec terrasse au camping « Indigo » à Castellane : personnel sympa, petite plage privée où se poser avec sa pizza et sa couverture le soir, plongeon possible dans la piscine et parties endiablées de Ping-pong. Hors saison c’est calme et agréable, oubliez pas votre laine parce que les nuits sont encore fraiches.

Conclusion

Les gorges du Verdon sont parfaites pour les amoureux de la nature. En couple, entre amis ou en famille il y a de quoi faire. Les activités ne manquent pas: sports nautiques, randonnée, sensations fortes, baignade. Rive droite ou Rive gauche, à votre guise. C’est toujours mieux en dehors des périodes d’affluence. Il faudrait pouvoir y rester bien plus qu’un week-end pour bien découvrir le coin. Le seul risque c’est le travel blues et la frustration de ne pas avoir profité à volonté.

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

Leave a Comment