Indonésie – Bali – Une nature à contempler

bali-nature-indonésie

Bali présente de nombreux atouts naturels: des rizières, des volcans, des chutes d’eau.

Elle a de quoi occuper des journées de découverte.

Alors quand on voit tant de beauté, on ne peut que souhaiter que le tourisme aura finalement un impact positif sur la préservation de ces sites et la gestion des nouveaux enjeux environnementaux qui se présentent.

A vous de juger:

 

Les Rizières

Forcément on n’a pas l’habitude de voir ça dans nos campagnes, c’est autre chose que les champs de maïs! C’est très beau!

On a été se balader du côté de Jatiluwih: on y admire des rizières en terrasse inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO! Définitivement une nature à préserver. Si le sujet vous intéresse et que vous voulez avoir du grain à moudre sur les rizières et les dérives actuelles, cliquez ici .

jatiluwih-rizieres-panorama-escaliers

jatiluwih-rizieres-panorama-portrait-tourdumondeux

Prix Jatiluwih: 20 000 RP/pers

En parlant de nature, on ne parle pas assez de l’enjeu environnemental que doit gérer Bali: le traitement des déchets. Parce que quand on sort des villes et lieux touristiques, c’est un peu le chaos écologique. Du plastique, des décharges à ciel ouvert et des dangers pour la santé des locaux. Mais ça on y reviendra dans un autre article très bientôt!

De la Nature

L’ascension du Mont Batur

Notre meilleure expérience Balinaise. On avait passé notre route pour le Bromo à Java mais le Batur, on avait bien envie de se le tenter.  C’est un volcan de 1717 m situé au nord est de bali. Sa plus violente éruption date de 1917: tous les environs furent détruits sauf le temple du village. Forcément nombreux sont ceux qui y ont vu un signe divin!

On n’est pas vraiment du genre à se lever aux aurores pour se faire un petit footing mais là on a mit le réveil à 2h30 du matin, et on est parti vers le Batur pour une ascension sportive. On est nombreux à vouloir assister au lever du soleil là haut, on est donc les uns derrières les autres accompagnés de nos guides. Là bas c’est un peu la mafia (comme partout à Bali?), t’es plus ou moins obligé (sauf très filous) d’avoir un guide local si tu veux tenter l’expérience. Mais contre mauvaise fortune bon coeur, on est tombé sur un jeune guide sympathique, encourageant et prêt à aider.

panorama-batur-vue-volcan-bali

Avec nos lampes torches, nous finissons par arriver au sommet vers 5H15, pile poile pour admirer le spectacle. Il fait un peu frisquet (mais quel bonheur de respirer un peu), on s’assoit et on profite!

On choisit de redescendre par la crête. Tant pis pour le vertige! c’est vraiment magnifique!

batur-panorama-cretes-volcan-bali

Prix: 87500 RP/pers pour le guide (pour une ascension à 4 personnes)

Des waterfalls

Direction les chutes d’eau de Gitgit. Cette fois il ne faut pas pousser dites « NON » aux guides, vous pourrez très bien voir toutes les cascades seuls. La principale, avec les deux cascades qui se rejoignent se trouve directement à gauche d’un des premiers ponts en bois. C’est pas fléché (pour mieux vouloir vous faire aider) mais vous la trouverez! Et vous pourrez même vous y baigner, comme Rémy!

Mais il y a encore d’autres cascades plus loin. Prenez des chemins au hasard et si on vous demande dîtes que vous cherchiez Gitgit et que vous vous êtes perdus! Elles sont moins impressionnantes que Gitgit mais elles valent le coup d’oeil!

waterfall-proche-gitgit-cascades

Prix: 50 000 RP (mais si on avait été seuls on aurait essayé de négocier).

Les jardins de Tirtagangga

Ca veut dire  » eau du gange  » – en hommage au fleuve sacré des hindouistes. Ce jardin aquatique (à proximité de rizières et montagnes) aurait été inspiré du château de Versailles. Vous pouvez marcher sur l’eau (entouré de poissons) en progressant de galets en galets. C’est calme, beau, propre, et bien entretenu.

Prix: 20 000 RP/pers.

Arrêts balnéaires

Amed

On s’est arrêté à Amed, un village de pêcheurs à l’est de Bali. Moins touristique et prisé que Kuta, il était agréable d’y faire escale. C’est un spot parfait pour faire du snorkelling. Pas besoin d’aller bien loin, juste quelques mètres à faire dans l’eau et on tombe sur de magnifiques coraux et poissons.

On peut manger sur la plage et opter pour une journée repos. L’incontournable c’est bien sur le bar (mais vous pouvez juste aller voir la vue) qui bénéficie d’un superbe point de vue et qui surplombe la côte. Au coucher du soleil, avec un pinapple juice ou une bintang, c’est parfait!

amed-plage-bali

amed-panorama-jemeluk-bali

Puis, vous pouvez y faire vibrer votre fibre écolo et rendre visite à l’association « Peduli Alam » qui se bouge les fesses pour préserver cette belle nature.

Prix location masque et tuba: 35 000 RP / Point de vue & bar : Jemeluk point.

A Sanur

On a trouvé que le lieu n’avait pas grand intérêt si ce n’est être le point de départ pour les îles de Nusa Lembogan et Ceningan!

Ah si, on s’est arrêté dans un petit warung « Sanur Senga » tenu par une dame originaire de Sumatra et on lui a pris un burrito (oui, ça parait louche comme ça) qui était le MEILLEUR qu’on n’ait jamais mangé! A noter que sur notre petit panel de personnes originaires de Sumatra on atteins un pourcentage de sympathie de 100%!

Bali et sa spiritualité hindouiste, sa nature à contempler et à préserver. Bali, terre de contrastes et tellement prisée par les touristes du monde entier. Ce qui est impressionnant c’est la diversité de l’Indonésie. Bali ne ressemble pas à Java, ni à Lombok. A chaque île (et elles sont nombreuses) sa personnalité. Peut être reviendrons-nous un jour pour nous laisser surprendre par Flores, Sumatra ou tant d’autres?

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

2 thoughts on “Indonésie – Bali – Une nature à contempler

  1. La nature a l’air magnifique, luxuriante et variée !

    1. Tourdumondeux

      Bali a son charme et fait de nombreux adeptes. Elle a de quoi miser sur sa belle nature!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.