Londres le temps d’un week-end

londres-cabine-téléphone-vintage

London, we are coming !

 

Londres c’était notre premier voyage à deux, après à peine un petit mois d’amourette. Les endorphines fonctionnaient plein pot et nous vivions dans un monde d’arc-en-ciel, de pomme d’amour et de licorne.  Alors forcément, cette escapade Londonienne ne pouvait que nous charmer ! C’était aussi la première fois que je prenais l’avion, j’avais un peu peur mais j’avais quand même hâte de tester cette nouvelle sensation, prendre de la hauteur.

Côté organisation :

Si on n’a pas la folie des grandeurs, on peut très bien s’en sortir financièrement. La preuve : on était encore étudiants, on ne roulait pas sur l’or et on a réussi à gérer le budget. On peut s’envoler pour Londres à moindre cout grâce aux compagnies Low Cost. On en avait eu en gros pour même pas 50 euros A/R chacun !

A l’époque on ne connaissait pas le système Couchsurfing ou Airbnb, mais on avait trouvé une chambre d’hôtel pas chère (on a bien compris pourquoi en la voyant !). Le seul hic peut-être, c’est le prix des transports qui ne sont pas donnés/donnés à Londres.

On y fait quoi en un week-end ?

1° On découvre les classiques

On les avait vu sur nos écrans mais en vrai ils sont canons aussi :

  • Le Tower Bridge
  • L’Abbaye de Westminster et Big Ben
  • Buckingham Palace
  • Piccadilly Circus le soir avec ses écrans géants et sa statue d’Eros, on en profite un peu pour pousser jusqu’à chinatown
  • la rue commerçante de Regent street

zeste-culture-reine-angleterre-privilèges

2° On prend des « shots » d’histoire  avec :

La Tour de Londres. Elle est impressionnante et a un sacré passif historique. Elle a notamment servi de palais royal, de prison, et de lieu d’exécution. Mais vous pouvez y retrouver un peu de glamour en y admirant les joyaux de la couronne britannique. Éclectique !


Le British Museum. Vous y trouverez des créations de l’Homme depuis la préhistoire. Parmi les plus emblématiques : la Pierre de Rosette et des momies de l’Égypte Ancienne. Il faudrait beaucoup de temps pour tout y voir, mais ça vaut le coup d’aller y jeter un œil. L’architecture du musée est magnifique et en plus l’entrée est gratuite !



3° On prend de la hauteur :

Le London Eye

C’est la plus haute roue d’observation du monde. On n’hésite pas à grimper dans une capsule, on admire la vue à couper le souffle sur tout Londres (et on prend sur soi si on n’est pas super à l’aise avec l’altitude !).

Le fameux bus à étage : on se met sur le toit (forcément), et on fait le tour de Londres. C’est pratique pour visiter parce qu’on peut monter et descendre où et quand on veut dans la journée !

On admire les buildings de la City depuis le bord de la tamise dont le fameux « cucumber ».

4° On glisse :

On fait du bateau sur la Tamise, tant qu’à être là !

5° On va à Covent Garden

Au cœur du West End :

on flâne dans ces beaux bâtiments avec petits commerces, restaurants, et artistes qui font des spectacles. Un vrai coup de cœur pour ce coin-là.

Le souvenir en + : un spectacle de rue s’y déroulait, et une petite foule s’y était déjà massée. L’artiste cherchait un volontaire dans le public.

J’ai sournoisement (il a pu découvrir cet aspect-là de ma personnalité !) désigné Rémy, et il a été choisi !

Voilà comment il s’est retrouvé à faire le show à Londres en lançant des couteaux à une artiste de rue !

 


6° On adore se promener à Camden Town :

Réputé pour ses marchés, et ses cultures alternatives (punk, rock, gothiques, altermondialiste). C’est un quartier hors du commun. On aime Camden Lock Market et voir tous ces étals de cuisine du monde entier. C’est atypique, vivant, jeune !

Elle aussi en parle. Allez voir le blog de Sarah.

Ça ça nous a surpris :

  • La résistance au froid des anglaises. C’est le soir, t’as tes gants et elles se baladent en mini (mini) jupes sans trembloter. Elles ont un système de chauffage intégré ou c’est quoi leur secret ?
  • La vénération des Anglais pour la famille royale. Ils financent avec joie la vie de château de rois, reines, princes et princesse.

Si on avait pu éviter :

Notre logement était en périphérie, dans un lieu pas très rassurant. Il fallait prendre une sorte de RER pour y arriver. Enfin, sauf ce w-e là où exceptionnellement il n’est pas passé. Il a fallu qu’on se repère en pleine nuit, avec un réseau de bus pour le moins complexe. Heureusement, on est tombé sur un chauffeur qui parlait français et qui a pu nous aiguiller un peu !

La Prochaine fois :

On ira bien faire un petit tour du côté de Nothing Hill (et boire plus de bières).

L’anecdote de fin :

On avait littéralement adoré cette ville,  et son ambiance cosmopolite, on s’y sentait bien. Même mieux qu’à Paris. Enfin, ce n’est pas la même chose. On ne peut pas comparer le camembert et le cheddar (ben là c’est un peu pareil).  Et figurez-vous que notre départ pour notre tour du monde se fera de Londres.  On repart là où tout (ou presque) a commencé ! C’est pas beau ça ?

Et vous, vous avez des coups de cœur  à faire partager sur Londres ?

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

2 thoughts on “Londres le temps d’un week-end

  1. Lucile

    La résistance au froid des anglaises est effectivement légendaire, je penche pour une certaine habitude au temps pourri et pour l’alcool qui les fait tenir (mais pas trop sur leurs talons)! Mes coups de cœur à moi pour compléter les vôtres:
    – partir les yeux grands ouverts à la découverte du street art dans Shoreditch, des surprises à tous les coins de rue, sans doute un de mes quartiers préférés,
    – casser sa tirelire et passer une nuit dans l’hôtel branchouille The Hoxton avec le petit déj glissé le matin dans un sac en papier à la porte, ou au moins prendre un verre au bar,
    – déjeuner dans l’ambiance indus’ de la chaîne Bill’s qui prévoit des assiettes végétariennes et/ou sans gluten et des jus de fruits à tomber,
    – ou pique-niquer à St James’s Park,
    – quand on n’a pas le temps de visiter tous les musées, s’arrêter au moins à leurs boutiques où on a forcément un aperçu des principales œuvres, quelques pépites et surtout de quoi faire des cadeaux souvenirs plus sympas,
    – ou dénicher des petits trésors et de supers cartes chez Paperchase, la papeterie anglaise qui fait des merveilles à petits prix (petits prix anglais évidemment).

    A faire la prochaine fois: profiter de la visite gratuite du Sky Garden dans la City qui promet la meilleure vue de Londres à 360 degrés au milieu de la végétation à 155m de hauteur! Il faut réserver à l’avance sur internet, très à l’avance même car toutes les fois où j’ai voulu tenter de programmer une visite la veille c’était déjà complet!

    Des bisous à tous les deux!

    1. Tourdumondeux

      De bonnes idées tout ça! Ca se voit que tu y as passé plus d’un week-end!^^ Tu as eu l’occasion d’explorer plus en profondeur, et d’y vivre (ça fait la différence).
      On note tout ça pour la prochaine visite. On a encore beaucoup à voir et découvrir (plus longuement cette fois). Par contre on est pas trop « branchouille » tous les deux: c’est pour le côté hipster le sac en papier? Mais on est curieux alors qui sait, peut être qu’on pourrait se laisser tenter!
      Merci pour l’info papeterie (mon pêché mignon).
      On y retournera encore et encore avec plaisir. Gros coup de cœur pour Londres!

      Bisous à tous les deux aussi!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.