Luang Namtha: terre de treks

jungle-luang-namtha-laos




Un dernier tour à Luang Nam Tha et puis s’en va!
Et oui, ce fut notre dernière escale avant de quitter  le Laos pour la Thaïlande.
Et nous comptions bien en profiter.
On vous dit ce que vous pouvez y faire!




1.Un trek

De nombreuses agences situées en ville pourront vous proposer diverses formules de trek autour de cette zone naturelle protégée. Il vous faudra donc être vigilant pour parvenir à débusquer les entourloupes.

 

On avait déjà fait un trek à Nong Khiaw, et on voulait mettre en pratique les enseignements que nous avions appris. Nous avons donc choisi l’agence Forest Retreat Laos. Peut être plus chère que ses concurrents mais plus qualitative. Le prix est dégressif en fonction du nombre de personne. On peut s’inscrire mais s’il n’y a pas assez de volontaires le jour J le dépôt nous est remboursé.

 

Comme je m’étais blessée à la cheville dans un combat à main nu avec un tigre, en m’etalant comme une crêpe en ratant une marche, et que j’étais encore en rémission on a opté pour un trek sur la journée. Mais, vous pouvez aussi partir à l’aventure pour plusieurs jours si vos gambettes vous le permettent (les treks sont notés en fonction du niveau de difficulté, et c’est bien pratique!). Si vous voulez voir ce que ça peut donner avant de vous décider,  vous pouvez jeter un coup d’oeil sur le site de nos acolytes de Keep Time for Blabla. Ils en gardent un extraordinaire souvenir alors pourquoi ne pas essayer vous aussi!

 

Au programme: un petit déjeuner inclus à l’agence avant de partir galoper, un tour dans la jungle avec explications fréquentes sur la nature environnante, un repas (toujours dans la jungle) des plus délicieux, pour terminer par la découverte de jolies rizières. On a passé une bonne journée sans pression, juste en prenant le temps et ça c’était sympa!

 

 

 2. Explorer les environs

Louez un scooter et allez vous promener en dehors de la ville, c’est toujours agréable. Vous pouvez aller jeter un œil au That Phum Phuk, une stupa à laquelle on accède par un escalier. Continuez ensuite en allant faire un tour dans le village de Ban Nam Ngen et observez les métiers à tisser Ui qui se trouvent sous les maisons des habitants. Et puis pour le reste vous pouvez repartir en direction de Muang Sing. C’est agréable d’y rouler! Par contre, la cascade de Nam Dee Waterfall n’est pas du tout incontournable!

 

3. Se remplir le ventre

Pour les petits budgets il y a le petit marché de nuit, mais après avoir testé on n’a pas été transcendé! Par contre, on a bien aimé les noodles du restaurant Lai’s Place. Et les plats du Minority Restaurant qui fait travailler des membres des ethnies alentour. On vous conseille le sticky rice avec la sauce cacahuète et la sauce champignon! Le pancake avec miel de la jungle est pas mal aussi! Le prix y est plus élevé mais il n’y a pas de mal à se faire du bien de temps en temps, si? Pour encore plus de saveurs d’Asie et veggies c’est par ici que ça se passe!

 

4. Récupérer après le bus

Après le parcours du combattant pour rejoindre Luang Nam Tha depuis Nong Khiaw et la nuit passée dans une gare routière qui empestait l’usine de caoutchouc, il nous fallait bien un peu de repos! Et on a été comblé par Zuela Guesthouse. En dehors de la route, calme et propre. Avec les petites briques rouges dans la chambre, on se serait presque cru à Toulouse! Un super confort pour terminer en douceur le séjour au Laos. Ca requinque!

 

Et après? Après il a fallu passer la frontière avec la Thaïlande et dire Adieu (avec émotion) au Laos. Retrouvez très vite nos conseils pratiques qui vous permettront de passer cette étape en toute sérénité et sans surcoûts!

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.