Nouvelle-Zélande : Catlins et côtes de l’Otago

catlins-otago-nouvelle-zelande
Les lieux se succèdent mais ne se ressemblent pas, vous avez remarqué? Après les grands lacs et les fjords, nous retrouvons l’océan et les (voraces) sandflies. Au programme de la suite de notre voyage une côte sauvage et une faune irrésistible. 
Car oui, vous verrez que ce qui fait l’attrait des Catlins, ce qui la différencie des autres, ce sont ces animaux qui ont décidé d’y élire domicile. Ce n’est peut être pas elle la plus belle, mais elle accueille phoques, lions de mer, dauphins et même pingouins. Alors on dit oui à cette terre d’asile maritime! 
En avant, à l’abordage. 

 

 

Catlins à la découverte des animaux marins 

 
Nous le redisons encore: quel bonheur de voir ces animaux en liberté! Il n’en a pas toujours été ainsi. Les lions de mer et phoques chassés jadis, on mit du temps avant de revenir sur les côtes néo-zélandaises. Car là où il y a du profit à faire, qu’importe l’éthique, l’homme n’est malheureusement jamais loin. Enfin, désormais la chasse est interdite et ces beaux animaux peuvent barboter  en paix au pays des kiwis. 
Où pourrez-vous les apercevoir? 
 

Waipapa Point et ses lions de mer 

En plus d’un joli phare, à Waipapa vous pourrez apercevoir des lions de mer. Ils sont impressionnants ces colosses. Il faut  respecter une distance minimale, comme avec tous les autres d’ailleurs. N’empiétons pas sur leur espace vital!

 

Nul doute que nous apprécierions moyennement si alors que nous sommes tranquilles sur nos transats, des lions de mer venaient massivement nous entourer et nous scruter, l’oeil alerte et curieux.  
Après Waipapa Point, vous pouvez choisir de vous arrêter à Slope Point. C’est joli mais ça ne mérite peut être pas la longue gravel road qui le précède.

 

Là-bas, vous pourrez voir de belles falaises, l’océan et puis vous vous trouverez sur le point le plus au sud de l’île du sud! Vous voilà à 5140 km de l’Equateur et 4803 km du Pole Sud. 
 

Curio-Bay / Purpose-Bay et ses dauphins et pingouins

Bienvenue au pays du Dauphin Hector (une espèce qui ne vit qu’en Nouvelle-Zélande). Et il aime s’approcher très près du rivage et offrir des saltos. A le regarder, on en devient persuadé: il est joueur et il aime bien épater la galerie. Forcément, il fait fondre nos coeurs! Vous pourrez donc partager votre baignade avec lui, comme Rémy. L’eau était vraiment trop glacée pour moi et je ne suis pas à l’aise en milieu maritime mais l’observer depuis la plage était déjà une grande satisfaction. 
Et puis, il ne faut pas chercher à tout prix à l’approcher: s’il vient vers vous tant mieux mais sinon inutile de forcer les choses. C’est qu’il est sensible Hector! Même si la tentation est grande de voguer nageoire contre main, soyons vigilants! Hector était trop rapide pour que nous l’immortalisions en photo, alors on s’est contenté de le graver dans notre disque dur interne, c’est à dire notre mémoire. 
 
Pour voir le pingouin aux yeux jaunes (yellow-eyed penguin) , il a fallu attendre un peu. Il part habituellement à l’aube pêcher et ne revient que le soir pour nourrir ses petits. Comme les humains finalement, il doit faire sa journée de travail (enfin, plus comme vous que comme nous en ce moment!) ! On l’a observé de loin, donc on ne peut pas vous le montrer. Mais nous les immortaliserons à Katiki Point (plus bas dans l’article). 
Espèce menacée et en voie d’extinction (comme Hector), il faut faire attention à lui. D’un tempérament discret, il n’aime pas être importuné.

 

S’il croise un humain, il peut apeuré, retourner à la mer et donc ne pas s’occuper de ses petits restés hors de l’eau. Nous avons vu des idiots de touristes qui essayaient de braver les interdits, pour simplement faire de jolis photos. C’est exaspérant, alors qu’il suffit simplement de garder ses distances! Si vous pouvez apporter des jumelles, c’est encore mieux! 
 
Vous pourrez aussi voir une forêt pétrifiée datant de 180 millions d’année.  Les troncs et les souches ont été pétrifiées sous les coulées de boue volcanique. 
 

Catlins et ses petits trucs en plus 

 
Le Florence Hill Look Out est parait-il charmant mais ce jour là le brouillard nous a fait manquer de perspectives. En continuant votre route, vous pourrez vous arrêter au Purakaunui Falls. Cette dernière est petite mais jolie! 
 
Vous pouvez aussi vous arrêter du côté de Jack’s Blowhole. Le lieu était calme et la promenade agréable. Vous pourrez voir à l’oeuvre (si vous êtes chanceux) la puissance des flots qui s’immiscent entre les falaises. A la fin de votre balade, vous pourrez vous promener sur la plage et croiser des lions de mer

 

Ensuite direction Nugget Point et son charme indéniable. Là-bas, vous trouverez un chemin côtier qui vous mènera vers un phare de caractère. Un petit air de Bretagne, peut-être?  Vraiment une halte incontournable si vous êtes dans les Catlins. Le brouillard était toujours un peu là mais nous avons pu entrevoir un peu de la beauté du lieu. Et puis, vous pourrez entendre et voir (et sentir!) une colonie de phoques en contre-bas. 

 

 
 

Dunedin le temps d’une journée

 
zeste-culture-dunedin-nouvelle-zelande

 

Pour varier les plaisirs et opter pour des « natures mortes« , vous pourrez aller au musée d’art qui est gratuit. Vous pourrez aussi admirer « l’Hoctagon » qui est la place centrale et qui avec sa cathédrale Saint Paul, apporte un peu de changement par rapport à nos escales citadines habituelles. La gare réhabilitée est également à découvrir: vous pourrez vous y promener et  y découvrir quelques toiles. Mais ce que nous avons préféré c’est le street art. Après avoir demandé une carte à l’office de tourisme, nous sommes partis à la recherche des oeuvres (dont certaines sont bien cachées). 

 

 

Autour de Dunedin: Des trésors à apercevoir 

 Sandymount Loop

Sandymount Loop nous a épaté. Le lieu bien caché, offre un décor surprenant. Si près de Dunedin, nous sommes heureux de constater qu’une telle nature puisse être présente. Vraiment magnifique! Ca vaut bien une halte! 
 sandymount-panorama-nouvelle-zelande


sandymount-vue-nouvelle-zelande

 Aramoana

Aramoana signifie « sentier vers la mer » en maori: on ne pouvait pas trouver nom plus évocateur et explicite. Un vrai plaisir de rouler vers ce coin perdu et tranquille. Pas embêté par les touristes (comme nous!), on a profité de la promenade. Un ponton sur lequel vous pouvez apercevoir des phoques, un phare au loin qui complète le décor et une plage tranquille aux falaises et rochers bien dessinés. Rajoutez un beau soleil et avec le tout on n’a pas regretté le déplacement. 

 

 Shag Point et Katiki Point

Après ça, on a été rouler notre bosse du côté de Shag Point et sa grande colonie de phoques, de Katiki Point et ses pingouins et phoques (c’était les derniers pour la route, promis).

 

Toujours la même certitude: ce serait un drame si ces magnifiques espèces disparaissaient. Et encore plus dramatique de se dire que nous pourrions en être à l’origine. 

 

Moeraki Boulders

Et puis, on voulait se faire notre idée sur les Moeraki Boulders, ces mystérieux rochers qui mesurent de 50 cm à 2 mètres et pèsent jusqu’à 7 tonnes. Plantées sur la plage, on ne sait pas trop comment elles sont arrivées là. Il y a bien des théories incluant des extraterrestres ou encore une intervention divine. Mais il y a aussi une tentative d’explication scientifique: ce serait des dépôts de calcites autour de boue fossilisés. Une érosion de 60 millions d’années dans le sable expliquerait cette forme sphérique.

 

Voilà, débrouillez-vous avec cette explication. Pour les moins scientifiques, comme nous, penchez plutôt pour les extraterrestres! Ou alors, un coup marketing du café situé juste au dessus! Ca les arrange bien et en plus ils font payer la descente sur la plage pour les voir. Allez plutôt au parking quelques mètres plus loin, c’est gratuit et il vous suffira juste de marcher un peu. 
Nous ne terminons pas en apothéose sur ce coup là. Tout ce monde pour admirer ces boules mystérieuses, mais elles ne peuvent malheureusement pas nous compter parmi leurs plus grands adeptes. 

 

Nous sommes-nous engagés dans une association locale pour la défense des animaux marins?  Sous le charme des pingouins avons-nous décidé de revoir tous les épisodes de « Pingu« , le dessin animé de notre enfance? Et de ce fait, allons-nous avoir le temps de continuer à découvrir le pays avant notre vol prochain? 
Ou, allons-nous partir à la conquête du majestueux Mont Cook? 

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

One thought on “Nouvelle-Zélande : Catlins et côtes de l’Otago

  1. Ah oui j’avais adoré les Catlins, une superbe région !

Leave a Comment