Nouvelle-Zélande – De la région des grands lacs aux fjords

grands-lacs-fjords-tourdumondeux
« Attention, le contenu de cet article peut être de nature à provoquer du plaisir visuel ». Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas! 
Depuis notre lac de Côme, nous n’avions pas ressenti pareil éblouissement face à de tels paysages. Ce que nous avons vu là bas dans l’Otago était même au-delà de toutes nos attentes.
Nous l’avons donc directement inscrit dans notre top 3 des plus belles merveilles de Nouvelle-Zélande, avec… le Tongariro (vous avez suivi) et… suspense… Nous n’avions pas encore rencontré notre troisième coup de coeur, que dis-je coup de foudre à cet instant là du voyage.
Quand aux fjords, nous n’en avions jamais vu de notre vie. C’était une grande première et vous jugerez par vous-même mais ça vaut son pesant de cacahuète. 
 

Les Grands Lacs

Lake Hawea

Vous roulez et là vous vous prenez une première grosse claque visuelle: le Lake Hawea. Superbe, grandiose: il faudrait vraiment être très très difficile pour ne pas être subjugué. 

 

Arrêtez-vous, garez-vous et admirez. Et surtout réjouissez-vous puisque par là bas, même les sandflies vous laissent profiter du spectacle en paix. 
 
A Wanaka, vous aurez la possibilité de faire la Iron Mountain Walk et de profiter d’une vue à 360 degrés: d’un côté le lac du même nom et de l’autre la ville. Ce n’est pas mal mais honnêtement nous avons trouvé les paysages de la Hawea Road qui permet de longer le lac de Wanaka et d’Hawea beaucoup plus impressionnants. L’effort de marche n’est donc pas indispensable (selon nous). 
 

Queenstown

Nous avons fait une très courte halte à Queenstown. J’ai trouvé que cette ville n’était pas désagréable et que les paysages qui l’entouraient en faisait quelque chose d’assez unique. Par contre, c’est cette escale qui a convaincu Rémy que « non, définitivement, il ne voulait plus vivre en ville« . L’idée avait bien fait son chemin dans nos têtes depuis plusieurs semaines mais là ce fut la confirmation. Les artères bouchées, le bruit, le monde partout… Il faut dire que les escapades en ville étaient un peu brutales pour nous. Déjà parce qu’on a passé presque trois ans à vivre à Boussac, perdus dans nos vallons (mon truc à moi) aveyronnais, et puis parce que ça faisait des mois qu’on vivait en van à essentiellement se concentrer sur la nature et ses promenades.
Mais Queenstown ou du moins ses environs (pour mettre tout le monde d’accord) mérite un arrêt. Ce n’est surement pas pour rien que Peter Jackson a décidé d’y tourner la plupart des images de la terre du milieu. 
 

Glenorchy et Route Burn

C’est la route vers Glenorchy qui a achevé de nous faire rêver. On en est sincèrement resté sur les fesses! 

 

Vous verrez le lac glaciaire de Wakatipu. Il serait sacré pour les Maoris qui y verraient l’emprunte d’un pas de géant. 
 
A Glenorchy, nous vous conseillons le camping de Mrs Wooly’s, dont le rapport qualité/prix est des plus raisonnables. Ca nous a également permis de faire un brin de causette avec des retraités rocknroll qui voyageaient en van, se sont aventurés dans une cession de jet boat ou encore sillonnent les mers à bord de leurs voiliers la moitié de l’année. On a encore de beaux jours devant nous!
Vous pourrez vous aventurer sur la Routeburns qui est une Great Walk. Il est possible de faire cette randonnée qui relie le parc national du Mont Aspiring au parc national de Fiordland en trois jours. Mais pour nous qui ne souhaitions pas dormir en « hut« , là-haut dans la montagne, nous avons opté pour un parcours à la journée. Et c’était déjà très bien et très beau! C’est à faire! 
 
Pour aller dans les fjords, nous avons dû revenir sur nos pas mais quand on a à traverser ce genre de paysage, on le fait de bon coeur. Et puis ce sera l’occasion de voir de plus près les montagnes nommées « Remarkables »
 

 

Les Fjords

Sur la route

Si vous êtes en van vous vous arrêterez surement à Lumsden, une petite ville qui met gentiment à disposition des voyageurs des emplacements gratuits. Il n’y a rien à y voir mais ça nous a permis de faire de belles rencontres: Martin et Clémence, Tom, Aymeran et Anita, Renaud (sans oublier les sympathiques Zélie et Laura à Wanaka) que nous retrouverons plus tard. Et puis également d’attendre tranquillement avant de s’élancer que la météo soit optimale pour profiter comme il se doit des fjords. 
 
Rudyard Kepling, le célèbre auteur du livre de la jungle, a dit des fjords Milford Sound qu’ils seraient la 8ème merveille du monde. Allons vérifier de nos propres yeux. Mais au fait qu’est ce qu’ils font là ces fjords?
 
zeste-culture-fjords-nouvelle-zelande
 
La route est une fois encore magnifique. Quelle nature! On est tout petit à côté, nous devrions nous incliner! 

 

On repart, on s’arrête- on admire, on repart-on s’arrête-on admire: renouvelez l’opération autant de fois que nécessaire. Et là, surprise: un Kéa!

 

 
zeste-culture-kea-nouvelle-zelande

Gertrude Valley

Arrêtez vous à la Gertrude Valley: il n’y a pas de chemins tout tracés, ça rend l’avancée compliquée mais vous pourrez tout de même vous y promener un peu.

 

Vous pouvez aussi y pique-niquer, il y a pire comme spot pour se sustenter. 
 

Lac Marian

Notre hit des fjords c’est le lac Marian. Le jour où nous y sommes allés c’était boueux, mouillé, ça grimpait sec. L’ascension n’était pas particulièrement agréable, si ce n’est une petite chute d’eau en début de marche, pour patienter. Et là on se dit « pourvu que ça en vaille le coup! Pourvu qu’au sommet le lac tant attendu ne soit pas en réalité une flaque ridicule« . Au moment de la grande révélation nous étions aux anges parce que c’était splendide! Yes! 

 

 

Et pour terminer?

En chemin, arrêtez-vous aux Miror Lake et au Lac Gunn: les fjords se reflètent dans l’eau. Beau travail d’équipe de la nature!  

 

 
Pour terminer, vous pourrez faire une partie de la Kepler Track, une Great Walk qui se fait aussi sur plusieurs jours. Vous pourrez choisir de marcher un peu pour vous rendre sur une petite plage qui fait face aux fjords. La marche n’est pas difficile mais il faut vraiment aimer la forêt parce qu’il s’agit essentiellement de ça. Ca pourrait paraitre un peu routinier à certains.

 

 Nous étions trop fatigués pour grimper jusqu’au Key Summit. Après la grimpette du lac Marian, nous n’avions pas le courage de nous attaquer à ce nouveau pic. Il faut savoir s’écouter aussi parce que sinon nous n’aurions surement pas, de toute manière, su profiter de la randonnée. Mais c’est apparemment très beau alors si vous pouvez allez-y! Pour nous c’est sans regrets et on sait que dans un voyage on passera forcément à côté de certaines choses, on ne peut pas tout voir.

 

La croisière: on la fait ou pas? 

Nous n’étions pas tentés par la croisière. On n’est pas de grands adeptes du genre. Si vous souhaitez privilégier le prix vous pouvez réserver à l’avance et opter pour Juicy (non, ils ne font pas que de la location de van). Attendez-vous à être nombreux sur le pont! Nos acolytes s’y sont aventurés et les avis étaient très mitigés. Certains ont beaucoup aimé: le soleil était au rendez-vous et les dauphins aussi. D’autres ont été déçus à cause du monde et de l’agitation autour d’eux et n’ont pas été totalement subjugués. A vous de suivre vos envies! 
 

Ca en est fini pour cette étape!

Pourrons-nous continuer notre voyage? Un Kéa nous a t’il subtilisé nos clés de voiture? La fatigue commençant à se faire sentir déciderons-nous d’élire domicile à Fiordland? Informés par le scandale Pénélope Fillon, déciderons-nous de rentrer illico presto au pays pour lancer une révolution? 
Ou poussés par une soif d’aventure que nul ne saurait étancher, allons-nous continuer notre route? 
Qu’avons nous encore à découvrir? 
 
 

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

2 thoughts on “Nouvelle-Zélande – De la région des grands lacs aux fjords

  1. Wouah, vos photos sont superbes! Vous avez eu bien plus beau temps que nous…
    La région nous a aussi beaucoup plu et surtout les lacs ! On a fait l’ascension du roys peak pour vour celui de wanaka de plus haut.
    On nous avez aussi conseillé le lac marian mais manque de temps et de beau temps on l’a pas fait. Dommage ça avait l’air vraiment chouette!
    Bonne route à vous!

    1. Tourdumondeux

      Salut les « 2 nanas autour du monde », merci pour votre commentaire! Oui, on a eu de la chance avec la météo sur ce coup là! Enfin,il faut dire qu’on avait aussi un peu de temps devant nous, donc nous pouvions nous permettre de parfois attendre le retour du soleil! On avait aussi hésité avec Roys Peak mais on avait passé notre tour. C’était surement très sympa à faire! Ces grands lacs c’est quelque chose!
      Bonne route à vous aussi! Que l’aventure continue!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.