Week-end en Dordogne – Le Périgord Noir

périgord-noir-france

Pays de Nature et berceau de l’Histoire

 

Amoureux du Terroir bonsoir!

 

Nous vous emmenons dans nos bagages à la découverte du Périgord Noir.

Territoire jusque là inexploré par nos soins (bien que non lointain),

nous vous racontons notre rencontre avec la Dordogne,
pays d’Histoire et de Nature.

A la rencontre de nos ancêtres 

La Grotte de Lascaux

Vous en avez entendu parler lors de vos lointains cours d’Histoire: la Grotte de Lascaux. Si vous êtes comme nous et que vous n’avez pas une mémoire de mammouth d’éléphant, ce n’est pas inutile de se refaire un rappel des faits. Et puis, entre lire quelques lignes sur le manuel d’école et  voir de ses propres yeux  » la chapelle Sixtine de la Préhistoire » il y a une grosse différence.  Vous connaissiez les sœurs Tatins pour la version culinaire du « hasard fait bien les choses »?  Et bien maintenant, découvrez la version (pré)historique avec la découverte de la Grotte de Lascaux !

Zeste-culture-Lascaux-grotte

Cette découverte a rapidement ameuté les foules. Du fait de la trop grande affluence sur le lieu, on a constaté que la Grotte commençait à se détériorer. L’État a racheté au propriétaire privé le site et en a interdit l’accès pour le préserver en 1963. Vous verrez donc à Lascaux II un fidèle duplicata de la grotte originale, ouvert au public depuis 1983. 

C’est franchement émouvant de découvrir ce que nos ancêtres ont été capables de réaliser il y a 17000 ans. C’est impressionnant ces peintures et ces gravures et c’est agréable d’en apprendre plus grâce à la visite guidée! En tout cas, ce qui est sur c’est que je n’ai pas hérité de leurs capacités en activité manuelle et art plastique! Chapeau Cro-Magnon! 

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url



Attention, pour acheter les billets ne vous rendez pas directement sur place! il faut les acheter à Montignac (place Bertran de Born) ou sur internet. Vous pouvez compter 10,50 euros pour une visite guidée de 40 minutes à peu près. Plus d’infos ici!

Les autres spots

Le Périgord ce n’est pas que la Grotte de Lascaux, loin de là.  La vallée de la Vézère compte 200 sites paléolithiques dont 15 inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Autant dire qu’on peut considérer le Périgord comme un des berceaux de l’humanité.

Zeste-culture-préhistoire-périgordPour les aficionados de cette période de l’Histoire plus d’idées de visite ici.

On vous conseille aussi vivement de vous arrêter au Pôle international de la Préhistoire Aux Eyziès.

Premier point et non des moindres, l’accès est libre et gratuit. Vous pouvez accéder à des vidéos, animations multimédias et maquettes pour vous familiariser avec cette vallée de l’Homme et découvrir tous ses sites. C’est vraiment ludique et pédagogique ! Vous pourrez apprendre à connaitre nos lointains cousins Homo Erectus et Neandertal et notre ancêtre Cro-Magnon!

Une exposition a également pris possession des lieux: humanimalité d’Agata Kawa– intéressant et accessible jusqu’en septembre 2016. Et pour un peu de second degré, pensez « silex and the city »:

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Des châteaux à chaque recoin

Si tu es féru d’Histoire et que tu restes ébahi par les châteaux, alors tu seras comblé par le Périgord et sa vallée de la Dordogne. Il y en a de tout siècle et de tout style, pour tous les gouts. On en dénombrerait 1001! Si on voulait tous les visiter il y en aurait pour un moment et pour un sacré budget aussi. Et oui, Nous pouvons compter en moyenne 8 euros par visite et par personne (sans compter les parkings tous payants).

Nous on a décidé de visiter le château de Commarque.

Il se trouve dans une vallée préservée, entouré de verdure. Le parking se trouve un peu plus loin, il faut emprunter un sentier piéton forestier sur plusieurs mètres pour s’y rendre. Çà rend le lieu encore plus appréciable. Grâce à votre ticket d’entrée, vous pourrez découvrir le village troglodyte, les maisons tours, les salles du château fort et le donjon.

 

Sans oublier une exposition sur la grotte préhistorique.

Et le petit plus qui comble les grands enfants:

une pièce dédiée aux jeux anciens en bois!

On apprécie la vue sur la campagne environnante et le château de Laussel.


Pour le reste, on s’est contenté de les admirer de l’extérieur:

Le Château de Puy Martin est bien caché dans la vallée.

Il est célèbre pour sa mystérieuse légende de la dame blanche.

Cette dernière aurait été surprise avec son amant et en guise de représailles elle aurait été enfermée et emmurée par son mari jaloux. Elle est morte dans son « cachot » et reviendrait hanter les lieux la nuit.

Bref, un bel endroit pour faire de doux rêves. C’est pas plus mal finalement que le divorce soit rentré dans les mœurs non?

 

Le Château féodal de Castelnaud-La-Chapelle

Perché à 300 mètres d’altitudes il domine la vallée.

Il est si imposant qu’il devait défier quiconque aurait voulu se l’accaparer.

Il pourrait dire « viens par ici si tu l’oses ».

 

Le Château de Beynac et Cazenac

Celui-là pourrait narguer les autres parce que c’est un VIC (very important castle).

Il a accueilli Messire de Montmirail, c’est à dire le film des Visiteurs quoi (Oookkkayyyy)!

Sans compter le Jeanne d’Arc de Luc Besson!

 

 

Le Château qui veut se démarquer:

le Château falaise troglodyte aussi appelé

« Maison Forte » de Reignac.

Vous n’en verrez pas à chaque coin de rue des comme celui-ci donc ça vaut le coup d’oeil, ne serait ce que de l’extérieur.

Des Villages de Charme

Avec en tête Sarlat la surprenante ville d’art et d’histoire.

Surprenante parce que quand on arrive de la périphérie on voit des enseignes de distribution et on ne se doute pas que le centre cache des Trésors de Charme.

Sarlat a abrité dès le Moyen-Âge des ateliers et échoppes qui ont permis son essor. C’est très agréable de se promener dans ses ruelles médiévales, d’admirer la couleur dorée et la beauté des pierres des bâtiments. On ne sait plus où donner de la tête lors de cette déambulation. Un grand « Waouh » pour le Marché couvert qui se trouve dans l’ancienne église Saint Marie. Elle s’ouvre par une immense porte d’acier qui s’intègre totalement dans l’architecture.

Sarlat a servi de lieux de tournage à de nombreux films de capes et d’épées, dont ceux qui sont allés s’incruster du côté du château de Beynac.

Vous pouvez vous arrêter regarder gratuitement l’expo d’Adrian Kenyon à l’hôtel de Maleville: il réalise des collages (à la main) complètement décalés, et politiquement incorrects.

Après Sarlat, intéressons-nous à la Roque-Gageac, qui a également été notre petit coup de cœur.

Le village se trouve entre la falaise et la rivière. Vous pouvez regarder passer les Gabares ou monter dedans mais mes coéquipiers mâles ont trouvé ça trop ringards (assumez les gars!). Eux auraient préféré faire du canoë ou du kayak, être maitre de leurs embarcations et voguer au gré des muscles de leurs biceps! Pas de romance donc mais de la testostérone à la mode Cro-Magnon.

Aventurez-vous dans les ruelles et admirez les nobles demeures (et châteaux of course). A la fin du parcours en revenant vers le parking, vous pourrez traverser un jardin exotique et de nombreux bananiers- dépaysant!

Du côté de Domme, on change de style.

On est accueilli par une grande Porte qui a servi de prisons pour les Templiers en 1307. Ce qui est sympathique c’est d’avancer jusqu’au point de vue. Domme domine la Dordogne et offre un très beau panorama.

On a été moins séduit par ses ruelles que par celles de ses prédécesseurs mais je dirais que ça vaut quand même le détour. Une grotte se visite dans le village, on n’a pas pu y aller mais c’est surement joli.

Des Gouffres et des Jardins

 

On n’en a pas visité parce qu’on ne peut pas tout faire mais le Gouffre de Proumeyssac semble être une halte des plus intéressantes.

Avant appelé « le trou du diable » par les habitants, il s’apparenterait plutôt à une Cathédrale de Cristal.

Si ce genre de visite vous intéresse, allez-vous faire votre propre idée!

Et il existerait aussi des trésors de jardin, comme le Jardin suspendu de Marqueyssac qui domine lui aussi la Dordogne.

Là aussi c’est payant (comme les châteaux, t’as intérêt de faire partie de la bourgeoisie si tu veux jouir de tous les trésors du Pays).

Des animations bien sympathiques sont prévues l’été: soirée aux chandelles, ateliers, via ferrata.

La Bonne idée qu’on n’a pas encore essayé

Découvrir les alentours à Vélo. Çà doit être agréable de prendre le temps à bicyclette. Il parait qu’il y a de nombreuses pistes cyclables pour les motivés du mollet.

Où Dormir ? 

Il y a beaucoup d’offres de logement dans les alentours, pour tous les prix et toutes les envies. Pour ce week-end prolongé, il était question de se faire plaisir. Nous avons donc accosté chez Virginie (via Air BnB), près de Sarlat. Totalement indépendants, nous avions un petit appartement bien équipé et avec un Jacuzzi. Le top du top quand il fait un temps un peu maussade et qu’on veut en profiter pour se relaxer. Grand Luxe. #Nostalgie.

En couple ou entre amis, le Périgord c’est sympa à découvrir. Après une journée de visite rien de tel que quelques bières, des parties de 7 Wonders et refaire le monde dans le SPA avec un ami qu’on voit pas assez souvent et qui nous manquait grave (oui, ça nous arrive aussi de glisser des messages persos, ni vu ni connu)!

Végétarisme et gastronomie Périgourdine ? 

Alors on va pas se le cacher, la gastronomie locale est pas idéale pour nous autres végétariens. C’est le pays des Pommes de Terre Sarladaises (de Sarlat) à la graisse d’oie, du foie gras et du magret. Mais heureusement, c’est aussi le Pays des châtaignes, des cèpes, des truffes, et des noix. Qui dit noix dit gâteau (d’anniversaire) au noix, un régal!

Nous avons préféré prendre nos repas dans notre petite cuisine AirBnB mais notre hôtesse Périgourdine, nous a conseillé plusieurs adresses locales. Les végétariens devraient trouver de quoi grailler au « carré vert » à Sarlat.

Pour les adresses ci-dessous c’est à vérifier (voyez s’ils veulent s’adapter ou si c’est 100% carnivore et non négociable) mais ce serait en tout cas qualitatif:

A Sarlat: le bistrot; l’entrepôtes; le bistrot de l’octroi; les jardins d’harmonie. Il y a des restaurants partout dans cette ville alors cette petite liste vous aidera peut être à faire votre choix!

A La Roque-Gageac: ô plaisir des sens ou la belle étoile (demandez une table avec vue sur la rivière)

A Domme: Cabannoix et Châtaigne 

C’est sur cette note gourmande que s’achève notre périple en Dordogne.

Si vous voulez y voir plus clair, voici la carte du Périgord Noir.

Vous, voyageurs du dimanche ou globe-trotteurs, n’hésitez pas à nous dire si vous avez apprécié cette petite balade au cœur du Sud-Ouest. 

Ne partez pas comme ça:

Pour savoir si vous êtes incollables sur le Périgord: faites le test!

C’est notre point CULTURE V:

Culture-V-perigord-noir-tourdumondeux

Le partage c'est la vie 🙂

Related posts

One thought on “Week-end en Dordogne – Le Périgord Noir

  1. Bel article qui fait la promotion de notre belle région. Pour aller plus loin vous avez aussi la possibilité d’utiliser le livre de poche crée par les Périgourdins intitulé « Découvrez le Périgord en 7 jours sans vous ruiner » sur le site https://www.sortezdansle24.fr/

Leave a Comment